Quel crédit d’impôt pour la garde d’enfant

Écrit par les experts

Illustration services

Il est tout à fait possible de prétendre à un crédit d'impôt pour les frais de garde de vos enfants. Qu'elle soit à domicile ou à l'extérieur, voici un petit guide pour connaître les conditions à remplir, ainsi que pour comprendre le calcul du crédit d'impôt.

Quelles conditions pour un crédit d’impôt ?

Il est donc possible de bénéficier d'un crédit d'impôt si votre enfant est gardé à l'extérieur du domicile. Sachez cependant qu'il existe plusieurs conditions à remplir afin d'y prétendre. Votre enfant devra être âgé de moins de six ans le 1er janvier de l'année d'imposition et bien entendu être à votre charge. De plus, le mode de garde est aussi une des conditions. En effet, votre enfant devra être gardé soit par une assistante maternelle agréée, soit par un établissement accueillant des enfants de moins de six ans : crèche, garderie, centre de loisirs, périscolaire, etc. Si vous percevez des aides dédiées à la garde par la Caisse d'Allocations Familiales ou par éventuellement votre employeur, il conviendra de les déduire du montant déclaré. Si vous faites garder votre enfant à domicile, il est possible de bénéficier d'un crédit d'impôt lié à l'emploi d'un salarié au domicile.

Comment le crédit d’impôt est-il calculé ?

Le montant d'un crédit d'impôt concernant la garde d'enfant est égal à 50 % des sommes versées avec des plafonds. Pour un enfant, la somme maximum à déclarer est de 2300 euros, ce montant sera divisé si vous avez opté pour une garde alternée : 1150 euros. Le crédit d'impôt s'élèvera donc au maximum à 1150 euros par enfant, et 575 euros pour une garde alternée. Les dépenses de nourriture ou d'entretien sont exclues des dépenses. Pour la garde à domicile, c'est quasiment le même système. Vous devez déduire les aides perçues pour la garde de votre enfant. Le crédit d'impôt sera de 50 % des dépenses annuelles avec un plafond à 1500 euros par enfant à charge, le montant des dépenses ne devant pas dépasser 18.000 euros. Dans le cas où vous n'êtes pas imposable ou si le montant de l'impôt est inférieur au crédit, vous pourrez être remboursé.

À savoir

Lors de votre déclaration d'impôts, si vous avez choisi une assistante maternelle, il sera obligatoire de fournir une attestation que la Caisse d'Allocations Familiales de votre département ou la Mutualité Sociale Agricole vous aura transmise. Elle doit évidemment comporter votre nom, le montant des prestations de garde, et les indemnités que votre employeur vous aura éventuellement versées pour les frais de garde. Il sera également demandé de fournir les coordonnées du prestataire ainsi que les montants des frais. Certains frais de garde sont admis dans le calcul du crédit d'impôt, c'est ce qu'on appelle l'indemnité d'entretien.